Samuel Ribeyron

C’est l’histoire d’une rencontre, il y a quelques années déjà, au festival du livre jeunesse de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Une rencontre avec un livre : « Pi, Po Pierrot » et son illustrateur. C’est l’histoire d’un gros coup de cœur, en fait. De cette rencontre est né le plaisir de plonger dans les livres de Samuel Ribeyron. Un si bel univers !

Poétique, tendre, drôle, malin…

Des régals de lectures à voix haute, des gourmandises littéraires qui ouvrent le cœur et emmènent en voyage.

Alors évidemment, est née l’envie forte de le faire venir par ici, à la rencontre des enfants de la région.

J’ai eu la chance de préparer sa venue dans neuf classes de la région. Un petit décor, un jeu de détectives, une lettre… et une heure chrono pour donner envie aux enfants de plonger dans ses livres.

Dans les semaines qui ont suivi, accompagnés par leurs enseignants, les mômes ont exploré son univers en long et en large et préparé plein de belles choses en lien avec ses bouquins.

Samuel était très attendu ! Les enfants lui avaient réservé de jolies surprises…

En vrac et dans le désordre :

Une séance de cinéma à la manière de son livre/ film d’animation « Beau Voyage » (avec pop corn !).

Un accueil en chanson.

Dans une cour de récré, une forêt de dessins à la craie avait poussé juste avant son arrivée.

Certains avaient préparé un spectacle de dialogues poétiques.

D’autres une histoire en kamishibaï.

Il a aussi eu droit à un incroyable et gargantuesque pique-nique.

Et bien sûr beaucoup de dessins. Des incroyables forêts imaginaires, des bonshommes « tête au carré » …

Son personnage « Super Beige » s’est fait de nouveaux amis, une belle brochette de petits supers-héros de papier mâché…

En s’appropriant son univers, ils ont à leur tour inventé et écrit des histoires.

J’oublie encore probablement plein de belles choses…

Tout était réuni pour de beaux moments de partage. Les enfants connaissaient bien ses histoires, leur tête fourmillaient de questions, leurs yeux et leurs cœurs étaient ouverts en grand.

Il y en avait, de l’impatience et des sourires, à son arrivée dans les classes…

A leur tour ils ont été gâtés.


Ils ont découvert les secrets de fabrication de Super Beige. A présent, des enfants auront surement l’envie de bricoler, à leur tour. Et pour cela, il suffit juste d’un petit bout de … non, chut… c’est un secret…

Certains connaissent désormais les coulisses de la réalisation d’un film d’animation.

Des classes ont vu naitre des dessins, laissés en souvenir après son départ.

D’autres ont pu plonger dans ses carnets secrets. Avec des idées, des bouts d’histoires, des personnages et même un rêve de tigre à l’intérieur.

Ils sont allés regarder ce qu’ils avaient dans leur cœur, en fermant tout fort les yeux quelques instants « Dans le mien, c’est immense avec une boule disco ! » Et un autre « Dans le mien il y a TOUT : des animaux, des forêts et même …des chaises ! »

Ils ont réfléchi aux avantages d’avoir une tête carrée. On peut y ranger tout plein de souvenirs, et puis c’est si pratique pour faire la pièce droite !

Ils ont appris que pour faire une histoire, on prend un petit peu de vrai, un petit peu de faux, on secoue un peu et …Hop ! Une histoire !

De papiers découpés, de jolies forêts sont nées.


Ils ont découvert ses collages de l’espace « Waouh ! C’est stylé ! », puis fait naitre tout plein de petits extraterrestres et de planètes imaginaires.

De son côté, il a découvert la peinture avec carte de crédit (fallait vraiment venir en Suisse pour voir ça !)

Il s’est entendu dire qu’environ un livre par an, si lui dit que ce n’est pas beaucoup, et bien une élève trouve que « c’est quand même mieux que rien ! »

Qu’une classe a attendu la pluie d’astéroïdes gluantes promise dans un courrier précédant sa venue « Tu nous as envoyé beaucoup de pluie, mais elle était pas gluante. »

Un petit bonhomme s’est planté devant lui et lui a confié « On dirait que t’es un aventurier ! »

Et puis les petits cadeaux personnels des enfants… de petites histoires de papiers agrafés, une carte Pokémon, une fleur chipée sur le chemin de l’école…

Samedi, à l’atelier, on est parti très loin, visiter d’autres galaxies. Les enfants ont appris à faire des images uniquement de papiers découpés. Planètes, extraterrestres, véhicules spatiaux, nourriture intersidérale… Les enfants ont vu qu’avec de beaux papiers, quelques coups de ciseaux et un peu de colle, ils pouvaient faire des merveilles…

L’imagination carburait à plein régime ! On a beaucoup rigolé

Samuel a semé derrière lui tant de sourires et d’envie. De lire, d’inventer, de bricoler… d’oser et de continuer à rêver !

Pour tout cela, de si grands MERCIS à lui !


Pour découvrir son travail : http://www.samuelribeyron.com


Laisser un commentaire

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut